Claimflights est une société qui se bat pour obtenir une indemnisation au nom d’un voyageur qui a connu certains types de problèmes de vol. Il peut s’agir d’un vol annulé, d’un retard de plus de trois heures, de l’impossibilité d’embarquer dans l’avion en raison d’une surréservation ou d’une correspondance manquée en raison du retard d’un autre vol.

Visit Claimflights.co.uk

La procédure de demande d’indemnisation est facile à utiliser et se déroule entièrement en ligne. Il suffit de consacrer quelques minutes à la saisie des informations de base relatives au vol, telles qu’elles figurent sur votre billet. Ensuite, ils se mettent au travail au nom du voyageur et, avec un taux de réussite de presque 100 %, se battent devant les tribunaux pour obtenir une indemnisation.

Aperçu de Claimflights.fr

CLASSEMENT GÉNÉRAL: #6 sur 24
FACILITÉ D’UTILISATION : Pas très facile à utiliser
INDEMNISATION MOYENNE: 308€
COÛT DU SERVICE: 25%
DÉLAI MOYEN D’INDEMNISATION: 8 à 16 semaines
LANGUES: 8
AVIS: 96% sont des avis cinq étoiles « Excellent ».
SITE OFFICIEL: Claimflights.fr

 

Notre avis sur Claimflights.fr

Globalement, Claimflights semble être un service d’indemnisation exceptionnel. Ils se battent au nom de leurs clients en se basant sur les lois européennes pour obtenir l’indemnisation que leurs clients méritent. Ils couvrent un total impressionnant de soixante-dix-neuf compagnies aériennes et quarante aéroports sur trois continents. Cette portée mondiale est un atout pour tout client potentiel car elle donne accès à un grand nombre de compagnies aériennes et d’aéroports qui pourraient être couverts par leur demande d’indemnisation. Bien que leur portée mondiale s’étende jusqu’aux compagnies nord-américaines et asiatiques, le seul problème est que les réclamations ne peuvent être faites à l’égard de ces compagnies aériennes que si elles ont décollé ou atterri dans un pays de l’Union européenne. En outre, ils ne parlent pas toutes les différentes langues des pays qu’ils desservent, donc si le client ne parle pas une autre langue comme l’anglais ou l’allemand, il lui sera difficile d’utiliser le service. Ils ont un taux de réussite de presque 100 % et travaillent sur une base  » Non gagné, non payé « , sans frais cachés, ce qui signifie que l’utilisation est gratuite si vous ne recevez aucune indemnisation. Ils ont 9,7 étoiles sur 10 sur Trustpilot. Claimflights est une bonne option pour les clients qui cherchent à obtenir une indemnisation pour une zone de voyage beaucoup plus large que le Royaume-Uni ou les principaux pays européens.

Autres choses à savoir sur Claimflights.fr

  • Pays : Situé en Allemagne.
  • Frais de succès : 25% plus taxes de la commission sur l’argent que vous recevez.
  • Délai moyen d’indemnisation : de 8 semaines à plus d’un an
  • Langues parlées : Anglais britannique, espagnol, allemand, français, polonais et russe.
  • Date de création : 2015.
  • Compagnies aériennes prises en charge : 79 compagnies aériennes dont, entre autres, : Air France, British Airways, Air Berlin, Air China, Korean Air, Lufthansa Airlines, Delta Airlines, Norwegian Airlines, United Airlines, et bien d’autres.
  • Aéroports pris en charge : 40 aéroports dont, entre autres : Aéroport d’Amsterdam, Aéroport de Birmingham, Aéroport de Dubaï, Aéroport d’Heathrow, Aéroport de JFK, Aéroport international de Los Angeles, Aéroport international de Newark, Aéroport de Zurich et bien d’autres encore.

Les + de Claimflights

  • Claimflights travaille dans un grand nombre d’aéroports et de compagnies aériennes.

  • Ils parlent les six langues européennes les plus populaires.

  • Leur service de réclamation est entièrement en ligne, ce qui ne nécessite ni scan ni paperasse

  • Taux de réussite de presque 100%.

Les – de Claimflights

  • Les réclamations de Claimflights ne sont prises en charge que si votre vol a décollé ou atterri dans un pays de l’UE.

  • Certains cas sont refusés au motif que cela ne relève pas de leur champ d’action

  • Le nombre limité de langues qu’ils parlent par rapport au nombre de pays qu’ils desservent, et le temps que cela prend.

Indemnisation des vols sur Claimflights.fr

Vols courts

250
  • Vols jusqu’à 1500 km

Vols moyens

400
  • Vols de 1500 km à 3500 km

Vols longs

600
  • Vols de plus de 3500 km

Frais de Claimflights.fr

Vols courts

63Frais de réussite

Vols moyens

100Frais de réussite

Vols longs

150Frais de réussite

Claimflights.fr est-elle digne de confiance ?

Oui, vous pouvez leur faire confiance.

Demandez votre indemnisation auprès de Claimflights.fr ici

Alternatives à Claimflights.fr

Skycop review
Skycop
Airhelp review
Airhelp
ClaimCompass review
ClaimCompass

Quand avez-vous droit à une indemnisation pour un vol ?

 

Le règlement CE n° 261/2004 établit des règles communes pour l’aide à l’indemnisation des passagers en cas de retard de vol dans les pays de l’Union européenne. Ces règles stipulent que les passagers doivent être indemnisés si leur vol au départ ou à l’arrivée de l’UE a été retardé en raison d’une faute de la compagnie aérienne. L’indemnisation est accordée à un passager qui a subi un retard de plus de trois heures. En général, un retard de vol peut être n’importe quel retard, mais pour donner droit à une indemnisation, le retard doit vous faire arriver à votre destination finale avec plus de trois heures de retard. Un vol annulé est considéré comme donnant droit à une indemnisation s’il a été annulé moins de 14 jours avant la date de départ prévue. Vous trouverez ci-dessous les fautes les plus courantes des compagnies aériennes :

Problèmes techniques de l’avion

Si l’avion présente des problèmes mécaniques ou techniques, comme un train d’atterrissage défectueux ou des systèmes de contrôle douteux, on considère que l’avion a des erreurs techniques et qu’il n’est pas sûr de réaliser le vol.

Circuit de l’avion

Les situations de circuit impliquent que l’avion arrive en retard depuis sa destination précédente. Cela décale l’heure de son départ sur son prochain itinéraire de vol prévu.

Problèmes opérationnels

Les problèmes opérationnels peuvent inclure tout ce qui a trait à la planification du vol. Il s’agit normalement de la planification de la route, mais il peut s’agir d’autres aspects techniques qui affectent le fonctionnement de l’avion.

Autre

La loi prévoit une certaine souplesse dans ce domaine, car il existe d’autres scénarios dans lesquels le vol ne peut pas avoir lieu. Ces raisons ne sont pas toujours prévisibles et il est donc difficile d’en documenter les détails.

Quand n’avez-vous pas le droit de demander une indemnisation pour un vol ?

 

Il existe certaines circonstances dans lesquelles la compagnie aérienne n’est pas responsable des perturbations de vol. Si la compagnie aérienne n’est pas responsable, les passagers n’ont pas droit à une indemnisation.

Retardé de moins de 3 heures

Si votre vol a été retardé, mais que vous êtes arrivé à votre destination finale avec moins de 3 heures de retard, vous ne pouvez pas prétendre à une indemnisation.

Vol annulé il y a plus de 14 jours

Un vol annulé n’est pas considéré comme éligible à une indemnisation s’il a été annulé plus de 14 jours avant la date de départ prévue.

Défauts de fabrication de l’avion

Les défauts de fabrication de l’avion ne sont pas considérés comme une faute de la compagnie aérienne. Dans ces conditions, aucune indemnisation n’est due.

Mauvaises conditions météorologiques

S’il est déterminé qu’il est dangereux pour l’avion de décoller, la compagnie aérienne n’est pas en faute et aucune indemnisation n’est requise.

Grèves et incidents

Les grèves ne sont pas considérées comme la faute de la compagnie aérienne ; par conséquent, les indemnités ne s’appliquent pas.

Vol/opérateur non ressortissant de l’UE

Si le transporteur aérien n’est pas enregistré dans l’UE, le vol ne donne pas droit à une indemnisation.

Claimflights.fr FAQ